Mais laissez les vivre

Cette semaine j’ai regardé un film à la télé qui raconte l’histoire d’un type banal qui devient du jour au lendemain, sans qu’il n’ait rien demandé, une star.

Je me suis fait moquer par ma mère et mon mari car de leur avis l’histoire est trop grosse, impossible, irréalisable, en résumé, du grand n’importe quoi.

Mais je pense qu’ils ont tort, même si ce film est très exagéré dans sa manière d’aborder le sujet, c’est justement pour montrer la démesure que peut prendre cet emballement populaire t médiatique suite à ce qui circule sur internet, à la télé. La force des images résultant de leur instantanéité, de leur vitesse de circulation.

Toujours à propos de ce film, ce pauvre type  retrouve toute sa vie sur le net, et les gens le reconnaissent dans le métro suite à ça, ils l’ont vu, il est donc célèbre, il est célèbre, on le filme, le prend en photo avec des portables et on poste ce images sur le net. Le cercle infernal est ainsi alimenté, il devient encore plus célèbre, passe à la télé ainsi de suite. Jusqu’à ce qu’une image diffusée sur le net inverse la tendance. une image tronquée de son contexte et il devient la personne la plus haïe du pays.

A mon sens, ce film, dans son exagération, dénonce la foi aveugle que nous avons en ce media qu’est internet, le manque de recul et de discernement. C’est sur internet, c’est donc vrai.

Nombre de medias se sont laissés berner par des infos circulant sur le net,  un pays a même pris pour argent comptant une fausse info relayée par un site pourtant clairement identifié comme véhiculant de fausses infos à dessein.

Jusqu’où va notre foi aveugle ? Jusqu’à vouloir lyncher cette pauvre femme dont on parle tant en ce moment, non pas parce qu’elle a potentiellement assassiné ou aidé à assassiner sa fille, mais parce qu’elle a trompé tout le monde, elle a déçu toutes ces personnes qui l’on crue, l’on soutenue, ont créé des chaines de solidarité sur le net pour l’aider à retrouver sa fille. Tout cet emballement médiatique autour d’un supposé enlèvement, cet élan de sympathie, relayé par les medias. Les gens lui reprochent ce sentiment de trahison plus que son éventuel crime, c’est secondaire. Et pour cette trahison ils veulent la pendre haut et court.

L’information, ou devrais-je dire les mots et les images, car on appelle désormais information tout ce qui circule sans plus de distinction, ont un pouvoir qui est décuplé par l’instantanéité de leur propagation. en un clic, ils font le tour du globe. Est-ce de l’information ? Non car souvent ils n’informent de rien car ils ne sont pas toujours vrais, ou en tout cas ne reflètent pas la réalité de ce qu’ils prétendent exprimer.

Tant que ces mots et ces images utilisaient les medias « traditionnels », le dégâts étaient limités à une zone géographique, leur propagation et la réponse qu’ils entrainaient avaient suffisamment de lenteur pour en désactiver les effets néfastes.

Aujourd’hui, ces mêmes mots et images sont vus et entendus simultanément par des millions de personnes, leur propagation immédiate tout comme la réponse. Ce qui peut donner ces déferlement de haine à l’encontre de pauvres bougres qui ne font rien de plus que ce qu’ils ont toujours fait ou qui ne font rien de dramatique, à la limite, quelque chose de moralement condamnable, mais qui sur la place publique du village mondial se transforme en une chasse aux sorcières, un lynchage et une exécution publique mondiale. Jusqu’à pour certains ados la mort pour de vrai par suicide.

Pas de procès, pas de défense, pas de réflexion, pas de recul dans les discours. Pourtant on nous l’a toujours dit, il faut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler ! alors, comment le transcrire sur un clavier ? Il faut attendre la nuit qui porte conseil avant d’appuyer sur « envoi » ?

Prendre de la hauteur et de la distance devient essentiel et même vital si nous ne voulons pas nous laisser dévorer par ces mots et ces images qui ont un pouvoir immense, ce que nous avons malheureusement tendance à oublier.

3 réflexions sur “Mais laissez les vivre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s