Gravity… for my boobs

Gravity, un film à grand succès où 2 astronautes flottent dans l’espace avec la légèreté d’une plume. Je ne comprends pas pourquoi ce type de « gravity » ne s’applique pas aussi à mes seins ? Moi aussi je veux qu’ils flottent avec la légèreté d’une plume. Au lieu de cela, ils subissent la gravité, la vraie, pas la holliwoodienne scénarisée.

Comme dirait notre ami gallinacé à coquille d’oeuf, c’est vraiment trop injuste ! Pourtant je ne suis pas si vieille que ça, et puis je mesure tout juste un bonnet A, voire un bonnet d’âne (AA).

Il faut croire que nous sommes toutes égales face à la gravité, même si certains jours sur la balance on a l’impression de la subir beaucoup plus que la bonasse qu’on croise tous les matins dans l’ascenseur avec sa mini jupe qui flotte comme une plume au dessus de ses cuisses fuselées.

Gravity, gravité, tout est une question d’interprétation, de traduction. Gravity pour Sandra Bullock et la bonasse de l’ascenseur. Gravité pour mes seins et le gras de ma cuisse.

C’est vraiment trop injuste.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s