My name is comment déjà ?

pretty young woman showing a question mark

Un jour j’ai décidé de me marier. Comme ça sur un coup de tête. Ma meilleure amie avait décidé de venir squatter 15 jours chez moi pour un repos bien mérité et j’en ai profité pour me marier, juste parce qu’elle était là et que ça m’arrangeait bien qu’elle soit mon témoin. Vu qu’elle, plus âgée que moi, n’était toujours pas casée, je me suis dit qu’elle serait de bon conseil et m’empêcherait de faire une connerie, si connerie il y avait.

Bref, après 37 années de célibat administratif, ne croyez pas que j’étais seule, mais l’administration quand ça l’arrangeait le considérait, je me suis fait passer la bague au doigt, au sens figuré du terme, vu qu’on avait pas acheté d’alliance.

Et là, après 37 ans à porter le même nom, je me suis retrouvée obligée par cette même administration à changer de nom. C’est à dire à changer d’identité.

Après 37 ans de bons et loyaux services, je n’allais pas jeter aux orties ce nom qui a fait de moi ce que je suis, ce serait ingrat de ma part.

Non pas que ce soit une obligation légale, en fait aucune loi ne m’oblige à changer de nom, mais la coutume de notre société patriarcale archaïque m’oblige à changer de nom. La CAF et la Sécurité Sociale et autres administrations ne me laissent pas le choix, le Trésor Public ne me laisse pas le choix et pourtant chaque année je coche rageusement la petite case « si vous souhaitez voir votre nom de jeune fille apparaître sur votre déclaration d’impôt, cochez ici », en vain.

Je me suis donc retrouvée à m’appeler Mme Gérard Dupond. De quoi virer schizophrène plus vite que sa cuti.

Quand j’ai refait faire mon passeport, on m’en a donné un tout beau, tout plein d’hologrammes mais indiquant : Josette Martin, épouse Dupont.

Zézette épouse X…

Comment expliquer à ces rétrogades de fonctionnaires que je ne suis pas d’accord, que sur le passeport de mon époux il n’y a pas écrit Gérard Dupont, époux Martin, que donc je ne veux pas moi qu’on me considère comme sa propriété si lui n’est pas considéré comme la mienne. Dès fois que je voudrais m’enfuir, on pourrait me retrouver, comme un parapluie aux objets perdus/trouvés.

Le pire c’est que ces femmes trouvent normal de changer de nom, en sont même fières. Des siècles de bourrage de crâne, de culpabilisation, et elles se retrouvent à emmerder la terre entière parce qu’elles changent de nom comme de mari.

Il y a même une copine d’une copine qui m’a soutenu qu’on pouvait garder son identité tout en changeant de nom. Elle en était à son 4ème mari et ne savait plus trop comment elle s’appelait. Quand tu prends 30s à réfléchir avant de te présenter, il faut s’inquiéter.

On est d’accord que certaines sont indécrottables. Celles qui préfèrent s’enfermer dans des villas de luxe ou sur des iles désertes et qui ont oublié jusqu’à leur nom pour ne garder qu’un vague prénom de pornstar. Celles ci sont prêtes à changer de nom 10 fois, du moment qu’ils sont en or massif et qu’ils resplendissent comme des voitures volées.

2 réflexions sur “My name is comment déjà ?

  1. Hello je suis allé te souhaiter la bienvenue chez les nuls et me voici comme promis
    On ne sait pas, sur ton blog, lequel article est le 1er donc j’ai cliqué au hasard
    C’est bien de raconter tes ressentis………….

    • Bonjour Ghislaine,
      les derniers articles sont les plus récents. je vais effectivement essayer de voir comment organiser mieux tout ça. merci pour ta visite !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s