Mais faites-la taire !

On a tous dans nos connaissances LA fameuse copine qui a une opinion sur tout et qui ne se gène pas pour nous le faire savoir de façon continue. Bref, LA copine bavarde et pleine de préjugés. Blonde de préférence, ça colle tellement mieux avec le personnage. Et là, ce n’est pas un cliché ni un préjugé, c’est vraiment pour de vrai.

Ma chance c’est d’avoir passé la soirée avec DEUX copines de cet acabit. Blondes, une vraie, une fausse, bavardes, toutes les deux vraies, pleines de préjugé, l’une plus que l’autre. Avec quand même la palme d’or de la cassecouillerie décernée à la blonde, la vraie.

J’ai cru mourir à cette soirée, mon cher et tendre m’ayant, pour une fois, abandonnée à mon triste sort, et ayant choisi d’adhérer à la formule « les filles d’un côté, les garçons de l’autre », parce que, non vraiment, il ne se sentait pas de se coltiner les 2 bavardasses.

LA blonde,  la vraie, a commencé à attaquer par un « je ne suis pas raciste mais… » ce qui a eu l’heur de me mettre d’office de bonne humeur. Elle a poursuivi ainsi toute la soirée, et bla, et bla et bla, « mes enfants mal élevés mais on ne sait pas par qui, en tout cas pas par moi je suis trop une bonne mère », et bla et bla et bla, « je n’ai aucun complexe mais je me farcis la tronche au botox, je me fais lipposucer, mais à part ça je n’ai aucun problème », et bla et bla et bla « je ne sors jamais de chez moi, je ne vois jamais personne », (mais pourquoi moi alors !!!!) « mais je suis trop cool », et bla et bla et bla….STOP !! Au secours, sauvez-moi de ces vampires de la parole, de ces suceuses d’attention, de ces zombies du bien pensant.

Qu’ai-je fait pour mériter ça, quand ce n’était pas l’une, c’était l’autre. Impossible d’en placer une. J’ai eu droit à la question pour me donner l’impression d’exister « et toi, tu n’as pas de complexes à nous dévoiler ? » et bla et bla et bla. Euh, je peux parler de mes complexes peut-être ? Vous m’avez demandé, laissez-moi m’exprimer.

Non ? Ca ne vous intéresse pas ? C’était une question rhétorique ?! Ah, au temps pour moi, j’avais pas compris… Je croyais que c’était une vraie question, que je pouvais pour de vrai m’exprimer, mais finalement vous vous en foutez royalement.

De toute façon, je m’en fous de répondre. Des complexes !, ah oui, c’est vrai, j’en ai pas. C’est con. Rien a dire, même pas une petite phrase raciste sans l’être, sexiste mais pas trop, homophobe, mais pour rire. Rien, nada. Vraiment pas drôle !

Aucune opinion bien arrêtée sur l’éducation des enfants, le système scolaire vérolé, le mariage pour tous contre nature, la politique vendue aux étrangers, et j’en passe des meilleures.

Pas la peine d’aller faire du sport, une soirée à écouter des harpies et j’en suis ressortie crevée comme si j’avais fait un marathon. Faites-les taire, rétablissez la loi du talion rien que pour elles. tu m’as volé mon temps de parole et d’écoute, je te coupe la langue !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s